Systovi ou le pari gagnant de l’innovation – paysdelaloire.fr

Le 25 novembre dernier, l’agence API et le CCO ont décerné un trophée Territoire Innovation à la société herblinoise Systovi, spécialisée dans les systèmes d’énergies renouvelables pour les bâtiments. Zoom sur une entreprise qui, grâce à l’innovation, a pu se redresser.

radio 1

Une toiture solaire active. Cette innovation développée au terme d’un an de recherche a valu à Systovi de décrocher le 25 novembre dernier un trophée Territoire Innovation dans la catégorie Environnement. « Ce système hybride permet de produire simultanément de l’électricité d’origine photovoltaïque et de récupérer la chaleur sous les panneaux photovoltaïques pour l’utiliser à l’amélioration du confort de l’habitat », explique Pascal Janot, le président de Systovi.
Basée à Saint-Herblain, la société est spécialisée dans la conception et la fabrication de systèmes d’énergies renouvelables destinés à améliorer la performance énergétique des bâtiments. « Nous sommes partis d’un constat simple selon lequel une installation solaire photovoltaïque n’utilise que 15% de l’énergie qu’elle reçoit. Grâce à la récupération des calories sous les panneaux, nous améliorons ce rendement. Au rendement électrique, nous associons un rendement thermique. »
Le système représente aujourd’hui 30% du chiffre d’affaires et a séduit une cinquantaine de nouveaux clients depuis le début de l’année 2012. De quoi redonner de l’air à l’entreprise.

Un investissement d’un million d’euros :

Créée en 2008, Systovi avait connu des débuts prometteurs avant de subir de plein fouet la crise du photovoltaïque. De 90 salariés fin 2010, ses effectifs sont descendus à 35 en 2011. Aujourd’hui, elle emploie 48 personnes et continue à recruter.
« La seule solution pour nous en sortir sur ce marché très concurrentiel a été de se différencier grâce l’innovation », poursuit Pascal Janot. L’équipe de R&D a planché pendant un an pour mettre au point cette nouvelle technologie. Un investissement d’1 million d’euros au total soit près de 8% du chiffre d’affaires en 2011. « Cela peut paraître surdimensionné, mais nous avons pu mener notre projet à terme grâce à plusieurs soutiens financiers : le crédit Impôt recherche, Oséo innovation, qui a permis de financer 44% du projet, 22% en avance remboursable et 22% de subventions européennes, et un P2RI (Prêt régional de redéploiement industriel) de 600 000 €. L’entreprise a aujourd’hui retrouvé une bonne santé. »
Ce trophée Territoire Innovation est à la fois « un superbe encouragement » et « une reconnaissance », confie le président. « Nous avons fait le choix de continuer à investir dans un marché perturbé et ça a payé. Cette innovation nous a permis de prendre une longueur d’avance. Pour la conserver, il nous faut continuer à innover ! »

paysdelaloire.fr – Systovi ou le pari gagnant de l’innovation